Journal de bord : Science contre politique – 10 décembre 2020

Les chocs entre légitimité de la science et légitimité de la politique et de l’opinion publique ne sont pas nouveaux. Bernadette Bersaude Vincent dans « L’opinion et la science » rappelle notamment que dès « Théétète » de Platon, Socrate décrit une opposition entre la science (episteme) et l’opinion (doxa) : une servante voit tomber Thales dans un puits alors qu’il observe le ciel et elle rit. Pour Platon, son rire marque la différence entre celle qui ne réfléchit pas et celui qui réfléchit aux autres.

Les 4 ans de présidence Trump aux Etats-unis ont établi un affrontement total entre science et politique, dont le symbole restera la conférence de presse lors de laquelle le Président a recommandé à ses concitoyens d’avaler des produits désinfectants de nettoyage. Mais c’est la crise de la Covid-19 de 2020 qui va probablement constituer un tournant dans l’histoire de cette relation. La parole scientifique est désormais vraiment en danger. C’est le message porté par la Chancelière Merkel hier dans une adresse remarquable au Parlement allemand, sur lequel je reviendrai :

Je crois en la force des lumières

C’est pour participer à cette bataille, au service du camp de la Science, que je reprends ce journal de bord.

Une réflexion au sujet de « Journal de bord : Science contre politique – 10 décembre 2020 »

  1. Tu ne peux pas te souvenir de qui je suis…..Donc simplement pour te dire mon grand plaisir ce matin à cette forme de ré apparition!

Les commentaires sont fermés.