Vaccination – France année zéro

La tribune d’Antoine Lévy est sévère… mais à lire. La France est le seul grand pays européen qui deux semaines après l’autorisation officielle de vacciner contre la Covid 19.. . n’a en fait pas démarré sa campagne de vaccination. Rien ne s’est passé en 15 jours alors que nous comptons plus de 60000 morts de la maladie dans notre pays. Les comparaisons internationales suivies par le site Ourworldindata sont tout simplement effarantes. Derrière Israel, USA, UK, Allemagne, Italie etc…

La France est le grand pays de l’ingénierie. Etait le grand pays de l’ingénierie. Etait le grand pays du cartésianisme. Etait tout simplement le pays de Louis Pasteur. Mais après quelques années de déclassement intellectuel et de gargarismes politiques toujours plus vulgaires, nous avons perdu le fil de notre relation à la science.

Et cela donne cette situation inouïe : 2021, France année zéro de la vaccination.

Et en outre dans un contexte de politisation exceptionnelle du mouvement anti vaccin comme l’illustre l’éclairante interview du sociologue Jocelyn Raude : « Ce lien entre opinions politiques et vaccination est très nouveau en France, il n’existait pas voici 10 ans. Cela s’explique probablement par le fait que plus on est proche idéologiquement des extrêmes politiques, plus on est perméable aux théories conspirationnistes. Or la vaccination étant devenue un des piliers des théories conspirationnistes, il y a eu ces dernières années une exposition beaucoup plus forte aux thèses anti-vaccinales dans ces milieux.« 

2021

Il faut rester optimistes et choisir l’année 2021 que nous voulons. Nous le devons à tous ceux qui, dans le monde, subissent d’autres catastrophes que celles de la Covid : face aux guerres, aux violations des droits humains et au désespoir de tous les migrants de notre terre, à nous de proposer des solutions, d’avancer et de croire en demain. Nous le devons aussi à tous ceux qui ont continué à penser le monde en cette étrange année 2020, aux intellectuels si décriés à notre époque d’entertainment et d’émotions faciles, mais pourtant sources inépuisables de la lente maturation de notre société démocratique. Je vous souhaite donc cette année de vous (re)plonger dans les écrits de l’historien Patrick Boucheron, du sociologue Gérald Bronner, ou encore du prix Nobel de physique Roger Penrose… et de tant d’autres ; je vous souhaite une année 2021 de convictions, d’actions, de joie et de musique.

Niveau des élèves français en mathématiques (1) – 12 décembre 2020

Trends in International Mathematics and Science Study (TIMSS) est une enquête internationale sur les acquis scolaires, coordonnée par l’International Association for the Evaluation of Educational Achievement (IEA). Tests en mathématiques et en sciences réalisés au niveau CM1 (4th Grade) et en 4ème (8th Grade). Les résultats 2020 viennent de faire la Une de l’actualité : les élèves français sont (presque) les derniers… et les résultats sont encore plus mauvais qu’en 2015, dernière date du test.

Ce qui est curieux à ma lecture des articles de presse c’est l’absence d’information sur les questions qui ont été posées aux enfants : pour évaluer le problème du niveau en maths et éventuellement le résoudre… il semble utile de savoir exactement ce que mesure le test. Des exemples sont disponibles sur le site de Timss… et y jeter un oeil justifie vraiment de s’inquiéter. Car les questions posées sont simples, et accessibles à tout élève à qui on a pris le temps de l’expliquer. Autrement dit, la seule lecture des questions prouve que le problème est bien dans un défaut d’enseignement de la matière : nous y reviendrons. Voici donc quelques exemples :

Pour le niveau CM1 quelques exemples de « problèmes » :

savoir transcrire une phrase, un énoncé, en une équation (addition et soustraction)

Lire la suite

Journal de bord : Science contre politique – 10 décembre 2020

Les chocs entre légitimité de la science et légitimité de la politique et de l’opinion publique ne sont pas nouveaux. Bernadette Bersaude Vincent dans « L’opinion et la science » rappelle notamment que dès « Théétète » de Platon, Socrate décrit une opposition entre la science (episteme) et l’opinion (doxa) : une servante voit tomber Thales dans un puits alors qu’il observe le ciel et elle rit. Pour Platon, son rire marque la différence entre celle qui ne réfléchit pas et celui qui réfléchit aux autres.

Les 4 ans de présidence Trump aux Etats-unis ont établi un affrontement total entre science et politique, dont le symbole restera la conférence de presse lors de laquelle le Président a recommandé à ses concitoyens d’avaler des produits désinfectants de nettoyage. Mais c’est la crise de la Covid-19 de 2020 qui va probablement constituer un tournant dans l’histoire de cette relation. La parole scientifique est désormais vraiment en danger. C’est le message porté par la Chancelière Merkel hier dans une adresse remarquable au Parlement allemand, sur lequel je reviendrai :

Je crois en la force des lumières

C’est pour participer à cette bataille, au service du camp de la Science, que je reprends ce journal de bord.

Mobilisation pour stopper la privatisation de aéroport de Paris!

Plus de 500000 signatures en moins de 3 semaines!

Chaque citoyen peut apporter son soutien au Référendum d’initiative partagé lancé par les députés et les sénateurs de tout bord politique pour empêcher une idiotie absolue : vendre Aéroport de Paris au privé alors qu’il s’agit d’un monopole de fait et surtout d’un équipement stratégique pour la France. La spéculation est d’ailleurs allée bon train avant l’annonce du référendum car beaucoup d’argent est à gagner.

Si vous ne l’avez pas encore fait, je vous invite à aller porter votre soutien à la demande de référendum sur le site internet du Ministère :
https://www.referendum.interieur.gouv.fr/soutien/etape-1

Il suffit d’avoir son numéro de carte d’identité.
Patience si le site plante : connectez-vous plus tard. (Beaucoup de bugs ont été signalés, mais on ne va pas être parano et on va faire l’hypothèse que c’est à cause du nombre de connexions.)

Voilà un beau devoir politique collectif : sauver un équipement stratégique de long terme de notre pays des griffes de la folie court termiste des libéraux.

Mickael Guittard – 17 juin 2019

Un de mes meilleurs amis s’est éteint hier.

Mickael Guittard était de tous les justes combats, de toutes les fidélités militantes, depuis toujours, car il était passionné par la politique. Mickaël était un homme bien. C’était un homme rassurant, de ceux qui rendent le monde meilleur. La douleur n’est pas dicible. L’injustice de sa mort à 44 ans non plus. Tous ceux qui ont milité à ses côtés, puis travaillé avec lui pendant les 5 années de mon mandat sont dévastés. Nous voulons faire partager notre tristesse atroce. Nous pensons à ses parents, à ses sœurs et à sa compagne.

Karine, Marie-Jo,  Christine, Claude, Bernard, …

Festival Messiaen 2019 : l’hommage aux oiseaux

Capture d’écran 2019-03-30 à 08.55.43 Créé en 1998, le Festival Messiaen au Pays de la Meije est un rendez-vous majeur de la musique contemporaine en France, alliant grandes œuvres du 20e siècle et créations. Le village de La Grave accueille chaque année au mois de juillet le Festival dans un environnement naturel si cher à Olivier Messiaen : « Les paysages puissants et solennels de La Grave, face aux glaciers de la Meije, sont ma vraie patrie. »

Intitulée « Pour les oiseaux », l’édition 2019 ouvre grand les portes et les fenêtres sur la nature pour entrer en résonance avec le monde des oiseaux très présent dans l’univers d’Olivier Messiaen, lui qui n’a cessé de noter les chants des oiseaux pour les transposer dans sa musique.

Élève d’Olivier Messiaen, personnalité singulière et parmi les plus marquantes du paysage musical français, le compositeur et pianiste Michaël Levinas fêtera ses 70 ans en 2019 et sera mis à l’honneur lors de cette édition.

Retrouvez le programme 2019 et réservez vos concerts ici

Aidons l’Aquarius puisque le gouvernement français ne le fait pas – 12 juin 2018

En ignorant l’appel à l’aide de l’Aquarius, en ne lui proposant pas de venir dans un port français,, le gouvernement a couvert la France de honte : porter assistance à personne en danger est une évidence humaine ; et c’est sur l’idée d’égalité des hommes en droits – et le droit à la vie est le premier – que notre République s’est construite. 629 frères humains – dont plusieurs ont été torturés, violés en Libye … – ont été niés, refusés, rejetés, d’abord par le gouvernement d’extrême droite italien, puis, et c’est une honte infinie, par le gouvernement d’Emmanuel Macron. Heureusement que l’Espagne a eu la seule réaction humaine de toute l’Europe.
Avoir honte de son pays est terrible. Alors, pour au moins être un peu utiles, aidons directement ceux qui viennent secourir la vie de femmes, d’hommes et d’enfants en pleine mer, aidons l’Aquarius :
http://www.sosmediterranee.fr

Retrait des Etats-Unis de l’accord iranien – 16 mai 2018

Je suis interviewée depuis quelques jours sur le retrait des Etats-Unis de l’accord sur le nucléaire iranien (JCPOA) car j’étais rapporteur en 2016 de la mission parlementaire sur l’extraterritorialité américaine (https://karineberger.org/2016/10/10/rapport-dinformation-extraterritorialite-du-droit-americain-5-octobre-2016/) où nous analysions le cadre juridique américain de cet accord.

Vous trouverez ici quelques liens sur ces interviews :

Site Euobserver : https://euobserver.com/foreign/141824

Site Bruxelles2 : http://club.bruxelles2.eu/2018/05/iran-impossible-pour-les-entreprises-europeennes-dechapper-aux-sanctions-americaines-karine-berger/

 

 

Communiqué PS05 : un we sans ordre républicain dans les Hautes-Alpes – 23 avril 2018

Ce week-end des militants d’extrême droite issus de « génération identitaire » ont bloqué la frontière entre l’Italie et la France au niveau de notre département.

Ils affirment avoir empêché la circulation de certaines personnes.

Cet acte est une violation insupportable des lois de la République. Pour autant, il semble, d’après son communiqué, que la Préfecture se soit contentée de suivre les opérations du groupuscule, sans s’y opposer.

Le parti socialiste des Hautes-Alpes demande des explications pour cette absence de réponse républicaine à cette action illégale et humainement ignoble pour les personnes en migration.

Le même week-end il semblerait – d’après le Dauphiné Libéré – qu’une banderole d’un groupuscule pro-migrants ait pu être déployée sur les toits même de la Préfecture – ce qui est à peine croyable.

Est-ce que l’ordre républicain n’est plus respecté dans notre département? Le ministre Gérard Collomb est-il en train d’oublier la sécurité républicaine des départements ruraux?

Publié dans PS

Une tribune à lire – 23 avril 2018

Lorsque j’ai lu la tribune du Parisien hier sur le « nouvel antisémitisme », je me suis dit que jamais un tel simplisme n’aurait même été toléré dans les pages de journaux il y a quelques années : réécrire le Coran, voilà la solution mise en avant face à l’antisémitisme actuel… on en reste bouche-bée . La polarisation à l’œuvre dans le débat public abaisse même un sujet aussi dramatique que l’antisémitisme en 2018. Mais je n’ai pas la plume de Claude Askolovitch pour démontrer à quel point cette tribune rate sa cible; alors je préfère vous inviter tout simplement à le lire :

http://www.slate.fr/story/160777/manifeste-contre-nouvel-antisemitisme-logie-devastatrice

 

Interview Alpes 1 – 30 juin 2017

J’étais interviewée par Cyrielle Michard et Alex Cam pour la dernière de la saison : par ici

Ni abattue, ni fataliste : après la défaite du PS aux présidentielles et sa défaite lors des législatives sur la 1ère circonscription des Hautes-Alpes, l’ancienne députée Karine Berger se livre sur les dernières semaines politiques qui viennent de s’écouler. « Lors des législatives, les électeurs répondent à une question : donner une majorité présidentielle ou non », explique t-elle. La vague Macron aura donc normalement raflé les suffrages. Mais pour l’ancienne parlementaire, le bipartisme gauche-droite n’est pas mort, « c’est le tous dehors qui a gagné. Par opportunisme d’un grand rejet, on peut aujourd’hui lancer des aventures personnelles ». Quant à Emmanuel Macron, sa politique « lance des options de droite, et ne permettront pas à la France de gagner ».

Le PS, quel avenir ? « Une carte d’identité à réécrire, j’y serai, explique Karine Berger. Il faudra quelqu’un à la tête issu des mouvements sociaux de la société, cela a été une erreur de s’accrocher à une figure de gouvernement, un parti doit refléter des valeurs ». Le Parti Socialiste dans les Hautes-Alpes devra aussi se reconstruire, « je ne suis pas inquiète et je n’exclue pas de porter la fédération ».